Les ingrédients de la pâte à crêpe, ancien pot à lait, dentelle bretonne       J'apprends la crêpe vous souhaite La Bienvenue ,
gastronomes avertis, férus de bonne chère, poètes du fourneau et autres gourmands curieux, bienvenue au royaume de la crêpe bretonne.
Ancrée dans la tradition familiale, la krampouz n’a de cesse depuis mon enfance d’attiser mon désir de propager son enseignement. Autodidacte dans ce monde de crêpes, j’ai expérimenté, développé puis affiné son apprentissage.
Rozell en main telle une baguette magique, je me réjouis de vous confier mon savoir. Alliant tradition et innovation, savoir-faire et création, simplicité et inspiration, je vous initie en quelques tours de main à la maîtrise de cet art culinaire ancestral et vous en révèle les secrets.

Catherine Merdy Goasdoué tourne une crêpe de froment

L’amour de la cuisine partagé par mes parents, mes débuts professionnels dans la crêperie de ma soeur Brigitte Pronost, Les Hespérides à Plounéour-trez, en 1980 ; l’aventure commence.

Deux ans plus tard, c’est dans le Finistère, en haut d’ un château d’eau que François Lozac’h me propose d’installer sa crêperie.Le virus était inoculé, habitée par la passion de cet art culinaire, je n’aurais de cesse toute ma vie, de servir ce savoir faire.Par la suite, des postes à responsabilités, m’ont initiée à la gestion d’une crêperie et m’ont permis d’approfondir ma manière de transmettre. Le GRETA de Bretagne Occidentale (Quimper), tombe alors bien à propos par son annonce : recherche formateur en crêperie ! En 1991, les formations longues de 6 mois démarrent. Sans aucun support pédagogique, nuit après nuit, je prépare mes journées d’enseignante. Ce travail m’amènera, en 1994 à l’écriture d’un ouvrage : « Le Livre des Crêpes » édité par Jérôme Villette et primé par l’Académie Nationale de Cuisine en 1996. Mon engagement au Greta m’a permis également de contribuer avec d’autres formateurs, au référentiel, rédigé par Michel Venturelli, d’une formation qualifiante de crêpier. En 1998, l’éducation nationale reconnaissait la profession en la gratifiant d’un Titre Homologué Crêpier de niveau V.

LES CRÊPES À L’ETRANGER

 Un DVD à la clef ...

J’aime les voyages. L’envie me prend d’expérimenter mes compétences à l’étranger. Toute la famille se met à l’espagnol car c’est en République Dominicaine que je crée et anime mon restaurant–crêperie. Quatre années richissimes, qui m’ont apporté de nouvelles idées et projets et n’ont fait que renforcer ma passion de faire connaître ce merveilleux produit.De retour en France, je reprends la formation au Greta, puis dans un autre centre au CLPS de Brest. La caméra sort du sac de voyage et j’imagine alors des séquences de travail par l’image, un nouvel outil pédagogique et de transmission ! J’écris un synopsis et m’entoure d’une équipe pour 52 minutes de film, le DVD « L’art et la manière de faire les crêpes » est né en 2002, réalisé par Jean-Luc Roudaut. La bougeotte me titille à nouveau ! De plus en plus animée par la nécessité d’enseigner, j’ouvre en 2001 mon école itinérante de formation, Format Crêpe. J’interviens pour du conseil et de la formation dans des crêperies et restaurants, j’accompagne tout type d’installations, du simple « corner » à la crêperie gastronomique, en France et à l’étranger.

Crêperie Bretonne Primavera en République Dominicaine
Pile de crêpes au froment et galettes au blé noir, sarrasin

Les crêpes bretonnes

 Tour de France...

La rencontre avec la société Krampouz et ses dirigeant sa généré un fort partenariat. Ils me présenteront par la suite Francis Mathieu, directeur commercial de Périgord Farines Minoteries Allafort. Leurs différentes farines, mais principalement celle de sarrasin, vendue par Metro sous la marque Horeca Select, me permettront durant plusieurs années de tourner la galette dans des salons professionnels tels que le Syrah à Lyon, le Sirest à Paris et plusieurs Tours de France instaurés par Marc de Champérard. Au cours de ces années, je réalisai une partie de mon rêve en découvrant le monde des grands chefs étoilés, en apprenant à leur contact et en partageant ma passion avec eux.

Mais bien vite le « terrain », la chaleur des crêpières, le contact avec les clients me manquèrent. Je créai donc parallèlement la crêperie "Suzette, le Monde des crêpes", le 5 octobre 2005 à Brest. Elle offrait une carte innovante avec des crêpes gastronomiques bretonnes et des crêpes du monde, et proposait un terrain d’application interactif pour la formation de crêpiers. En mai 2008, j'installai une nouvelle crêperie au port de commerce à Brest. "Au monde des crêpes" forgea alors d'année en année sa renommée...

Aujourd’hui, forte de mon expérience et toujours habitée par la même destinée, je choisis de me consacrer pleinement à la transmission de ce fabuleux savoir-faire. Une de mes nombreuses motivations étant de provoquer de nouvelles vocations.

Formatrice en crêperie, Catherine Merdy Goasdoué chez J'apprends la crêpe